Jean-Luc Lahaye – Femme que j’aime

Une chanson d'amour kitsch

Dans « Femme que j’aime », une chanson écrite par Lana Sébastian, Jean-Luc Lahaye se jette sans retenue dans une déclaration d’amour enflammée à la femme qu’il aime. « T’es comme un soleil qui brille dans mes nuits » assure-t-il. Et plus loin d’ajouter « T’es le feu qui brûle et j’dors dans ton corps, pour me réchauffer en toi ». Nul doute que ces paroles flamboyantes ont certainement fait battre le cœur de nombreuses admiratrices. Si la chanson a été un carton à l’époque de sa sortie, il est vrai qu’aujourd’hui on la classera volontiers dans la catégorie des chansons d’amour un peu kitsch.

Un premier beau succès pour Jean-Luc Lahaye

La chanson « Femme que j’aime » sort en 1982 à une époque où Jean-Luc Lahaye est encore totalement inconnu du grand public. Grâce à ce premier succès, le chanteur démarre une belle carrière avec plusieurs millions de disques vendus à ce jour. L’année d’après, en 1983, il sort son album « Appelle-moi Brando » et devient peu à peu un des plus grands artistes de variété française.

Chanson d'amour kitsch - Femme que j'aime Jean Luc Lahaye

Malheureusement, après plusieurs décennies, les chansons de Jean-Luc Lahaye ont semble-t-il mal vieilli ce qui vaut à l’interprète d’être parfois taxé de chanteur kitsch ou même de chanteur ringard.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*

protection par reCAPTCHA : ConfidentialitéConditions