Comment apprendre l’harmonica sans difficulté ?

Débuter et progresser en musique tout seul est désormais possible grâce aux différents cours en ligne qui expliquent comment manipuler et jouer un instrument. Néanmoins, il faudra beaucoup de volonté d’apprendre en passant au stade de débutant avant d’arriver à la hauteur des professionnels. C’est la même chose pour l’harmonica connu sous le nom de Blues Harp, 10 trous, ruine-babines, Mississipi saxophone, piano de poche, etc.

Quel genre d’instrument est l’harmonica ?

L’harmonica, fait partie des instruments à vent les plus appréciés au monde. Il s’agit d’un petit instrument de musique rectangulaire jouant presque tous les rythmes notamment le blues et le folk. Plusieurs sortes d’harmonicas se vendent actuellement, mais les plus utilisés sont l’harmonica diatonique et l’harmonica chromatique. Le premier est accordé selon une gamme précise qui ne peut pas être modifiée, si le second est doté d’un mécanisme de réglage des trous pour jouer toutes les gammes.
Chacun d’eux est formé de simple ou de double lames et de plusieurs trous numérotés de 1 à 10 pour l’harmonica diatonique, allant jusqu’à 16 trous pour l’harmonica chromatique. Ils donnent les notes en partant de la plus grave vers la plus aigüe. Dans la plupart des cas, ces numéros sont gravés sur deux lignes différentes : la ligne S pour les notes soufflées et la ligne A pour les notes aspirées.

Apprendre à jouer de l’harmonica

Apprendre les principes de base de l’harmonica implique également une connaissance de base en musique. Pour s‘initier facilement, les premières choses à savoir pour que l’instrument fonctionne sont la position de la main ainsi que la mise en bouche que l’on appelle aussi « embouchure ». Pour la prise en main, c’est simple, la main gauche tient l’instrument pour les droitiers et inversement si vous êtes gaucher. Placez le pouce en bas et les bouts des autres doigts en haut, bien serrés, en laissant un creux entre votre paume de main et l’instrument. Tout ceci pour que la sortie du son ne soit pas bouchée.
Quant à la mise en bouche, mettre l’instrument entre les lèvres bien serrées également, mais pas trop profond afin d’éviter la perte d’air excessive. En soufflant au milieu, dans le trou n°04, vous obtenez un « do » et en aspirant, ce sera un « ré » et ainsi de suite, une répétition qui compose la gamme Do majeur. Enfin, pour que les notes soient bien justes, aspirez à la fois avec le nez et la bouche, et le tour est joué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>