Nancy Ajram – Ma Tegi Hena

Une femme fatale venue d’Orient

Premier single de l’album « Nancy 8 » sorti en 2014, « Ma tegi hena » est une chanson d’amour sulfureuse, dans laquelle la belle libanaise Nancy Ajram déploie sa voix légère sur des sonorités pop inspirées de la musique orientale. Elle y incarne une véritable femme fatale qui, si elle clame son amour pour un homme, apparaît très sûre d’elle et indomptable. La chanson est moins romantique que provocatrice, et elle confirme l’image d’artiste à part de l’originaire de Beyrouth.

Un succès teinté de polémique

Nancy Ajram - Ma Tegi HenaL’album « Nancy 8 » va remporter le World Music Award des meilleures ventes de disques dans le monde arabe, bien lancé par son premier single « Ma tagi hena ».
Mais, dans un pays tiraillé entre le conservatisme et l’ouverture au libéralisme, le clip issu de la chanson fait polémique. Nancy Ajram y apparaît vêtue de manière érotique, elle se déhanche dans un marché aux fruits et flirte avec un policier.
Quoiqu’il en soit, la critique est positive et les ventes suivent. Le retour à une pop-folk égyptienne similaire à son premier tube « Akhasmak Ah » est salué, et son statut de star du Moyen-Orient est plus que jamais confirmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>