La vie c’est pas du gâteau de Mano Solo

Chez Mano Solo, toutes les chansons une peu une histoire d’amour. Avec son public d’abord, avec la vie ensuite. Cet artiste hors norme aura tissé un lien avec son public comme peu l’auront fait auparavant. Ses textes, avec brio, mélangent Passion, Amour, Haine et Révolution. Chaque mot prends un sens particulier dans la bouche de l’artiste et sa vie reflétera complémentent son œuvre.

Malmené par la vie, mais doté d’une volonté et d’un talent hors norme, l’artiste n’aura cessé de régaler son public avec des albums tranchant parfois auto produit et jamais décevant. Les paroles sont d’une précision rare et ne passe pas par quatre chemins. Chez Mano Solo, on dit ce que l’on pense et on ne mâche pas ses mots.

Il suffit d’écouter cette interview de Mano Solo pour s’en convaincre dans laquelle il parle de la vie, de la mort et de la musique. Il y détaille son sentiment sur l’industrie musicale et les velléités de l’existence, mais revenons à nos moutons …

La chanson – « la vie c’est pas du gâteau » extrait de son premier album la marmaille nue en 1993 – nous narre l’histoire du chanteur parisien qui rêve d’avoir un enfant avec sa compagne de l’époque, lorsque celle-ci lui réponds (en chanson) : « La vie c’est pas du gâteau et qu’on fera pas de vieux os, qu’on fera pas de marmots, pour leur gueuler tout haut, que la vie c’est pas du gâteau… »

IL y détaille alors magnifiquement bien toutes les choses qu’il aimerait pouvoir faire avec son hypothétique enfant

 Jvoudrais mordre à pleines dents et nous conte ses doutes et ses amertumes qu’il traverse. Il faut que le poète était séropositif ce qui renforce davantage la puissance des vers dans la bouche du chanteur. Cette chanson est donc un hymne à la vie, à l’amour que l’on peut porter à un enfant, même s’il n’existe que dans sa tête.

Dans les joues roses d’un enfant

J’lui dirai salut mon p’tit gars

lui m’dirait salut papa

J’l’emmenerais faire des conneries

Tous les trucs qui sont pas permis

Comment guédra les meufs

Comment c’est qu’on fait la teuf »

 

En tous cas, si la vie, c’est pas du gâteau, les textes de Mano Solo, eux, sont d’une saveur incomparable. Merci l’artiste !

plus d’infos musique sur www.macervelleabrule.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>